Baromètre Social Selling : 3 grandes idées à retenir

Le 11 juillet dernier nous avons dévoilé les résultats de notre Baromètre Social Selling en présence d’un groupe de Directeurs Marketing, Commercial et Digital.

Après avoir analysé les réponses des entreprises interrogées dans le cadre de cet exercice, nous avons pu identifier un nombre important de statistiques et insights majeurs concernant la maturité Social Selling des entreprises françaises.

Vous pouvez bien entendu télécharger le Baromètre Social Selling pour découvrir ces statistiques plus en détails.

Pour vous donner un aperçu, nous vous avons concocté ce petit récapitulatif des 3 grandes idées et les insights qui leur sont associés…

baromètre social selling

👍 Les entreprises françaises reconnaissent la valeur du Social Selling !

76% des entreprise voient le Social Selling en tant que moyen de garder de l’avance sur la concurrence, et 65% d’entre elles le perçoivent comme une pratique permettant d’augmenter les ventes.

⇒ Bonne nouvelle ! Les entreprises françaises reconnaissent le lien entre le Social Selling et la transformation digitale du métier de commercial, et surtout de la relation client (qui est désormais de plus en plus digitalisée).

👍 👎 Même si les entreprises accordent de l’importance au Social Selling dans leurs activités commerciales, il ne fait pas encore partie intégrante des stratégies commerciale, marketing, expérience client, digitale, etc. des entreprises françaises.

Moins d’un tiers des entreprises interrogées (28%) indiquent que leur entreprise a déjà mis en place des initiatives de Social Selling ou a prévu de le faire dans les 3 prochains mois.

⇒ Le  Social Selling arrive à la rescousse, car 43% précisent que leur entreprise prévoit de lancer des initiatives à long ou moyen terme !

 👎 Le Social Selling en France risque de prendre de l’ampleur lentement…

16% des entreprises répondantes indiquent ne pas savoir si le Social Selling est envisagé chez elles… Cela laisse entendre que le  Social Selling ne faisait pas partie de leurs axes stratégiques au moment du questionnaire, témoignant d’une démarche encore expérimentale.

Ceci est tout de même en phase avec ce que nous avons entendu de la part des entreprises lors de nos échanges avec elles durant cette expérience. Le Social Selling est encore un concept flou pour beaucoup d’entre elles : feuille de route pas claire, manque de prise de décision ou de vision long terme quant à la mise en place des actions concrètes, pas d’identification de ROI ou d’outils de prise de mesure du ROI, ou encore des difficultés à convaincre le management de son importance…

⇒ Mais compte tenu des bénéfices et du chiffre d’affaires qu’il permet d’atteindre, les entreprises finissent par se mettre au Social Selling après avoir réalisé l’opportunité qu’il représente ! 😉


Pour plus d’informations sur comment mettre en place le Social Selling dans votre entreprise.

Avec remerciements : Andrea Godard, Fabien Fournillon et Mathieu Doumalin