Hard skills et soft skills : le combo gagnant dans le monde du travail de demain

Notre participation au Women Coding for Success, à l’American Chamber of Commerce in France, aux côtés des Cadres Dirigeantes d’AT&T GNS France, était une journée riche en inspiration. Contribuer, à travers notre intervention, à la construction de la carrière de 20 jeunes femmes de secteurs et profils différents est un grand privilège. Assister aux différents workshops et être témoin des questions et réactions de ces jeunes femmes inspirantes nous a également donné des indicateurs concernant l’avenir des métiers du digital.

Soft-hard-skills

Ce que l’on retiendra de cette journée ?  Même si les “hard skills”, c’est-à-dire les compétences techniques (comme le coding), sont un pré-requis pour les RH, on note tout de même que la conversation tourne également autour de son opposé complémentaire, les “soft skills”, des compétences “humaines”. Celles-ci incluent l’intelligence émotionnelle, l’optimisme, le bon sens, l’empathie, la capacité à collaborer avec une équipe, l’adaptabilité…

On retiendra également qu’avec l’intelligence artificielle, le machine learning, les algorithmes de plus en plus précis et la pléthore d’outils qui arrivent sur le marché, l’un des plus grands challenges d’aujourd’hui et de demain reste l’aptitude à interpréter les résultats trouvés par ces puissantes machines. Et peut-être même plus important, la faculté à créer et maintenir une expérience client ultra personnalisée et humaine, tout en donnant envie aux socionautes de s’engager. L’avenir exigera donc une compréhension encore plus profonde du client et de ses habitudes, ainsi que la capacité à utiliser la data de façon à s’éloigner de l’approche de “one to many” pour aller vers le “one to one”, et même le “one to moment”.

Comment cela impactera-t-il le travail de demain ?

  1. Les compétences techniques, comme le coding, les analytics, le développement, … : ces hard skills sont de plus en plus demandées et valorisées afin de gérer les nouveaux métiers du digital qui n’existent pas encore ;
  2. Le langage des chiffres : l’avenir sera plein de ROI et KPI ! Sans l’aptitude à calculer et quantifier les résultats, vos équipes n’auront pas de boulot !
  3. Intelligence émotionnelle : même si tout sera automatisé, calculé et accéléré, on aura toujours besoin d’une touche humaine pour créer de la proximité relationnelle et interpréter les données.

Ce mélange de hard skills et de soft skills sera le « must » du monde du travail de demain : vos équipes sont-elles prêtes ?

Vous voulez former vos collaborateurs à être plus « customer centric » et développer leurs “soft skills” avec les clients et prospects ? Nos parcours pédagogiques comprennent des exercices et scenarii basés sur l’intelligence émotionnelle et l’intégration du contexte relationnel

Explorons les possibilités ensemble !