[Parlez-vous formation ?] Blended learning vs. e-learning vs. formation distancielle

Depuis une quinzaine d’années, le monde de la formation ne cesse de croître : Blended learning, e-learning, formation distancielle, … En 2015, les entreprises ont une multitude de choix de formations. Mais comment s’y retrouver entre les différents formats et comment choisir le modèle qui convient à votre cahier des charges ?

Parlez-vous formation ?

Commençons avec la base… La formation présentielle (ou « en face à face »)  existe depuis toujours. Il suffit juste d’avoir un lieu, un formateur, et un ou plusieurs apprenants.

Ce modèle a évolué avec le temps. Les entreprises sont en plein développement, les cadres se déplacent, et, donc, la nécessité de la formation distancielle (formation à distance) a vu le jour.

La formation distancielle est possible grâce à plusieurs formats avec et sans technologie (dans ce cas-là, il s’agit plutôt de la formation par téléphone).  Le plus connu de la famille distancielle est l’e-learning (formation via un média électronique ou via Internet).

Mais cette « star » de la formation est souvent mal interprétée, car on ne sait pas en quoi cela consiste vraiment. S’agit-il d’un logiciel où l’apprenant est seul avec son ordinateur sans aucun contact humain ?

En réalité, le e-learning peut consister en plusieurs choses  :

  • Il peut s’agir d’un module suivi par l’apprenant seul derrière son ordinateur
  • L’apprenant peut suivre un Webinar avec en petit ou grand comité sur Internet, en live ou en différé (« enregistré »)
  • Il peut même s’agir d’une session de formation collective avec des collègues dans plusieurs endroits dans le monde (y compris le formateur) et qui se passe dans une salle virtuelle sur un outil comme Adobe Connect, Webex, GoTomeeting, …

Enfin, le terme, « e-learning » peut être considéré comme le parapluie qui couvre une variété d’initiatives pédagogiques informatiques en ligne. Comme le « e » d’e-learning l’implique, ce terme évoque bien l’utilisation d’ordinateur et/ou Internet…

Et pourquoi pas le blended learning ?Blended learning

Avec le monde des affaires qui change à un rythme frénétique, les besoins pédagogiques des entreprises et leurs équipes changent aussi… Les cadres sont de moins en moins disponibles, ils sont souvent en déplacements professionnels, mais ils ont quand même toujours besoin de se former.  De plus, ils préfèrent voir le formateur de temps en temps, car cela peut créer plus d’adhésion dans le groupe d’apprenants et les aider à mieux apprendre…  Alors, comment fait-on ?

Voilà la solution miracle →  le blended learning (« blended » vient « to blend » ou mélanger/mixer en anglais),  un mélange de formation distancielle + présentielle.  Le mélange de formation distancielle + présentielle peut se faire avec des outils d’e-learning . La répartition de chaque composant, la fréquence, et la durée sont définis d’après les objectifs, les thématiques, les contenus, les niveaux, les besoins, la technologie, le budget, etc.

Il est certain que le blended learning et le distanciel présentent des défis : comment créer de l’adhésion, instaurer une bonne ambiance d’apprentissage, assurer le suivi, et vérifier l’acquisition de nouvelles compétences chez les apprenants, l’atteinte des KPI’s, etc.

Certes, c’est un vrai challenge, mais avec le bon programme, la fréquence adéquate, les bons contenus, exercices, outils, et surtout un formateur dynamique, la digitalisation des formations est une excellente solution qui réduit les coûts de formation, qui propose des nouveaux modes de travail et de fonctionnement, et des moments de collaboration, échange, apprentissage… voire même de la détente et du fun dans les entreprises! 

I love learning

 

Pour plus d’informations sur comment former vos managers à utiliser les réseaux sociaux pour faire du business via le blended learning.