Astuces

Marketing + Commercial :
Le paradis ou l’enfer ?
Témoignage d’un intermédiaire…

Michelle Goldberger, CEO de The Smartworking Company® a été consultée par Aude David pour la rédaction d’un dossier du Magazine Pour l’Eco N°23 – SEPTEMBRE 2020, sur les relations entre services Marketing et Commercial dans les entreprises : “Marketing contre commercial : et si la guerre était finie ?”. Ces réflexions lui ont permis de faire un point sur ses retours d’expérience en tant qu’experte et formatrice Social Selling. Elle vous livre ici ses réflexions et les points clefs de l’article…

Depuis le début de la création de nos formations sur le Social Selling en 2009, notre équipe travaille jour après jour dans les univers marketing et commercial. Remarquez bien que j’ai dit les univers marketing et commercial, et pas l’univers (singulier) marketing et commercial – comme on pourrait imaginer que cela devrait être…

Effectivement, ça fait maintenant 11 ans que je suis témoin régulièrement de cette légère friction entre les équipes marketing et commerciales… Et très souvent, en tant que Formatrice/Consultante Social Selling, je finis par devenir l’intermédiaire entre les deux…
👨🏻‍💻 👩🏻 👨🏻

C’est pour ça que quand la journaliste Aude David, m’a demandé si je pouvais répondre à quelques questions pour le magazine l’Eco sur les relations parfois tendues entre service marketing et service commercial, j’ai dit oui ! Nos échanges et mes contributions à son article « Marketing contre commercial : et si la guerre était finie ? », m’ont permis de creuser dans mes souvenirs quant à leurs difficultés et sources de conflits, constatées durant nos 11 ans d’expérience…

L’article met en avant les écarts rencontrés entre ces deux services d’une même entreprise pouvant être souvent contre productifs. Selon le cabinet américain IDC, “seulement 8% des entreprises estiment que les deux services sont alignés.” Effectivement, le constat est le même dans beaucoup d’entreprises, ces deux “camps” ont des comportements divergents :

  • l’un a tendance à opérer en mode long terme et l’autre à court terme ;
  • l’un a tendance à vivre “dans les statistiques et data” et l’autre dans LE réel !

Certes, les deux partagent le même objectif, mais ont souvent un rôle, des perspectives et des indicateurs de performance différents. De plus, selon l’entreprise, ils peuvent aussi manquer d’un référentiel commun, ce qui peut entraîner une perte de temps et d’argent. Comment ? Par exemple, souvent les commerciaux “refont” le travail du marketing à leur sauce.

Cela va même plus loin, cela peut peser financièrement sur l’entreprise. Aude David cite Olivier Nguyen Van, vice-président en charge du marketing France de l’éditeur de CRM Salesforce, qui explique que “de mauvaises relations pourraient coûter jusqu’à 10% du chiffre d’affaires !” 😮

En effet, je constate plus que souvent cette contre-productivité :

De manière “robotique”, beaucoup de commerciaux appuient sur le bouton “partager” ou “liker” et partagent des contenus du marketing, SANS ajouter leur sauce. Ces gestes vides engagent de l’argent à perte… Cliquez pour tweeter

Alors quelles solutions pour ce dilemme qui représente quand même une question de survie pour l’entreprise ?

  • Formation des deux équipes aux enjeux de Social Selling
  • Orientation des objectifs de l’entreprise sur l’expérience et la satisfaction client
  • Des échanges réguliers pour travailler sur les mêmes bases et objectifs
  • Implication de la direction dans ce rapprochement “Smarketing”
  • Des profils ouverts et hybrides
Enfin, nous avions déjà constaté dès 2017, lors de notre Baromètre Social Selling, qu’une entreprise mature en Social Selling, a les deux services qui fonctionnent bien ensemble, en mode “Smarketing.” Cliquez pour tweeter

Et pour aller plus loin et devenir une entreprise mature en “Smarketing” ??

Contactez-nous pour mettre en place un accompagnement Social Selling qui rassemblera le management et les deux équipes autour des mêmes objectifs dans un mode de travail co-créé, pédagogue et orienté ROI quantitatif et qualitatif !

Michelle Goldberger

CEO & Social Selling & Social media Learning Innovator

The Smartworking Company®

Michelle Goldberger - CEO The Smartworking Company – Animation de + 200 séminaires/conférences (SAP Europe, Wipro…)
– Formation de +2000 commerciaux sur le Social Selling  (Crédit Agricole Alpes Provence, Western Union, Office Depot, Bouygues Telecom, Stanley…)

 

0

Le petit guide du #SocialSelling phygital pour préparer un salon, évènement…

Ça y est, il y a des salons, foires, congrès, grands évènements qui reprennent… Mais il y a encore beaucoup d’évènements en ligne…  Alors, comment réussir dans ce monde phygital ?

Nous avons tous des évènements, grandes rencontres, conférences, salons… importants pour notre métier. Et à l’heure actuelle ils se passent à la fois en ligne et en face à face.

Pour les commerciaux, cela représente un vrai exploit de jonglage : la préparation, le suivi, la fidélisation on et off line n’ont jamais demandé autant d’agilité. Chaque évènement a son déroulé spécifique. Ainsi les commerciaux doivent élaborer une approche phygitale légèrement sur mesure presque systématiquement.

Alors, comment optimiser vos activités commerciales en amont et en aval dans cette ambiance mixte d’on et d’offline ? Réponses dans notre petit guide! 👇🙂 Cliquez pour tweeter

 

Le petit guide du #SocialSelling phygital pour les salons/évènements

Phases Evènements Online Evènements Offline
Avant 1. Préparation 👀 Avant d’assister à un évènement online ou en présentiel, si vous avez accès à la liste des participants ou exposants, vous pouvez vérifier les noms des entreprises et personnes présentes : y en a-t-il que vous connaissez déjà ou que vous avez envie de connaître ? 😉 Commencez votre liste !
2. Profil 🔎 🗣 Vous n’avez pas accès à la liste des participants de l’évènement virtuel ? Ce n’est pas grave. Pourquoi ne pas inviter des clients et prospects via LinkedIn et leur envoyer les infos sur l’évènement ? C’est un excellent moyen de rester en contact ! Sont-ils sur LinkedIn, Twitter, Instagram ? Savez-vous déjà s’ils y assistent ? Comment pourriez-vous les contacter avant l’évènement ?
3. Pourquoi ❓ Quelle est votre valeur ajoutée ? Pourquoi devraient-ils accepter votre invitation ou de vous rencontrer pendant 5 minutes sur leur stand ou après la conférence ? #Antipitch
4. Package ✍ Écrivez un petit message de 3 ou 4 phrases que vous enverrez par Inmail, email ou MP sur Twitter… Expliquez comment vous l’avez trouvé (à travers le site de l’évènement, par exemple) et pourquoi vous les contactez (“Au plaisir d’échanger ensemble après le Webinar sur le xxx.” ou “Au plaisir de vous y croiser sur votre stand et échanger sur xxx”)
Pssst : n’oubliez pas d’exprimer leur problème ici – et non de présenter votre produit !
Pendant 5. Passage 🕴 🕺 Il est primordial que vous passiez au stand ou que vous assistiez à l’évènement on line en question ! Sinon, vous n’êtes pas crédible…😏
Posez des questions pertinentes aux intervenants ou proposez des informations non-commerciales aux participants durant l’évènement. S’il y a un moyen de contacter les personnes en conversation directe, vous pouvez essayer de dire bonjour aux personnes qui vous intéressent, mais cela est quand même risqué et pourrait être mal pris… Il faut peut-être attendre après l’évènement… Si cela est un salon online, alors, pourquoi pas… N’oubliez pas que cette personne n’est pas là pour vous écouter ! Elle y est pour rencontrer des clients, prospects… → amortir le stand ! 😉 Si la personne a l’air stressée ou occupée, proposez lui de revenir…
6. Politesse 🙏🏽 🕝 En envoyant des messages après l’évènement, proposez des informations supplémentaires, posez des questions, etc.
Si pas de réponse après quelques messages, n’hésitez pas à les appeler, en mentionnant les messages envoyés. Mais attention, on reste au téléphone que 5 minutes !
Demandez si la personne a quelques minutes à vous consacrer, sinon quel serait le bon moment ? Si la personne est disponible, ne prenez pas beaucoup de son temps (prenez par exemple que 5 minutes et prenez la température, si la personne discute toujours, sans avoir l’air “dérangée,” ça y est, elle s’intéresse à la discussion !)
7. Patience ⌛ N’oubliez pas que cette personne répond à votre message ou à votre appel. Elle est polie et prend du temps pour vous ! N’oubliez pas que cette personne est là pour rencontrer des clients, prospects… Elle doit bien amortir le stand ! 😉 Mettez-vous à leur place !
8. Pasdepitch 😱 Que cela soit par téléphone, message, ou en face a face, intéressez-vous à
eux ! Posez des questions… Expliquez vos expériences similaires avec d’autres clients ou dans d’autres situations, afin que cela soit informatif et riche pour eux !
9. Proposition 💬 💭 😀 Non, pas de proposition commerciale!! 😲 mais plutôt, proposition d’aide ➡ #Alwayshelping #Forcedeproposition
Après 10. Prisedecontact 🗣 💻 Attention, juste parce que vous avez échangé avec eux durant un évènement en face à face ou durant un chat en ligne ou pris leur carte et êtes connecté(e) avec eux sur LinkedIn, cela ne veut certainement pas dire que vous pouvez les bombarder avec du bla bla commercial ! → #KISS 👄
Non, ce n’est pas ce que vous pensez ! 😉 → Keep it short, simple, and social 🙂

Certes, la période actuelle est exigeante et vos prospects et clients risquent d’être éparpillés – et pas uniquement pour faire face à leurs priorités. Ils risquent aussi d’être à plusieurs endroits en même temps. Entre le #Télétravail, les équipes réduites aux bureaux etc., on ne peut pas être sûr de les trouver… Et c’est pour ça que les usages des réseaux sociaux sont devenus encore plus utiles… Cliquez pour tweeter Mais vos équipes commerciales ont-elles le réflexe de suivre ce flux phygital dans leurs activités quotidiennes ?
Vous voulez trouver un format pédagogique qui les aidera à travailler ce réflexe ?

Appelez-nous, notre équipe saura vous proposer l’option de formation personnalisée optimale…

📞 0611629621

0

Les 6 clés de la confiance sur les réseaux sociaux

La demande qui revient systématiquement lors de nos formations est de voir des cas concrets :
des exemples ou use-cases… En fait, concernant la confiance, je me rends compte que la “confiance” n’est pas “concrète. “ Elle est au contraire très relative. Chacun selon ses expériences, son savoir faire, sa personnalité, sa situation, son secteur… doit trouver sa façon de mettre en confiance. Il n’y a pas de recette unique, seulement des ingrédients essentiels qu’il faut apprendre à mixer …  Alors que faire ?

Déjà, commençons par la définition* :

Et maintenant, pour mettre les choses dans l’ordre, qu’est-ce que ça veut dire, “construire une relation de confiance sur les réseaux sociaux… ?”

Tout d’abord, quant à une marque, cela peut vouloir dire, construire une image de marque qui est crédible et sérieuse – avec bien sûr, toutes les autres valeurs nécessaires pour communiquer à travers leur marque – suite aux études marketing sur les besoins des clients 😉…  Et n’oublions pas que “avoir confiance dans une marque” sur les réseaux sociaux ne veut pas dire forcément les mêmes choses en termes BtoB ou BtoC… Tout dépend du produit, du marché, du secteur, de l’univers etc…

Et comment ça se traduit pour une personne ? Comment les socionautes décident de faire confiance à une personne qui les contacte sur les réseaux sociaux ? Tout d’abord, peut être en France, la première réponse est :

  • Est-ce qu’ils les connaissent déjà ?
  • Ou ont-ils déjà travaillé ensemble ?
  • Ou est-ce qu’ils ont des contacts proches en commun ?
  • Ou, encore mieux, est-ce que “l’inconnu” est “recommandé” par un contact proche… ?

Mais que faire quand nous n’avons pas de connaissance en commun pour entrer en contact avec une personne sur un réseau social ? 🙄

Attention, j’entends par là une prise de contact efficace qui mette assez notre interlocuteur en confiance pour que la conversation s’engage… Ahhh… alors, c’est là, où notre travail commence – il faut imaginer que vous le rencontrez pour la première fois en face à face, dans un cocktail ou une conférence professionnelle… A partir du moment où vous dites bonjour, cela est l’équivalent d’envoyer une invitation sur LinkedIn ! A la différence que sur LinkedIn, vous êtes entouré par la majorité de vos concurrents et plein de gens qui ont peut-être déjà essayé de contacter cette même personne !

Votre nouveau contact peut donc déjà se sentir “harcelé” par toutes ces invitations “spam” !

Good luck 🤞🏻 – vous avez déjà beaucoup de concurrence et la barre de confiance est donc encore plus haute !! Alors comment construire une relation de confiance sur les réseaux sociaux ? Cela se fait petit à petit, à travers les messages, invitations, contenus diffusés riches en pertinence…

Et pour ouvrir les portes de la confiance, nous avons identifié 6 clés de base de toutes vos communications sur les réseaux sociaux 👇🏻

1. Teamwork 🧑🏻+🧔🏻

Le “nous” au lieu du “Je” = montrer ce que ou qui vous avez en commun (les intérêts, membres de la même communauté, les mêmes problématiques..) et que vous travaillez en équipe avec d’autres collaborateurs, partenaires…

2. Assist 🖐🏻

Proposer de l’aide ≠ vendre.
Soyez le premier dans une relation à offrir quelque chose – des réponses aux questions, du temps, un contact, des informations – et pas un pitch ou une offre commerciale !!

3. Inspiration 💡

Les gens adorent se faire rêver - cela est applicable aussi aux relations sur les réseaux sociaux. N'hésitez pas à les contacter avec une invitation qui sort un peu du lot avec une autre approche… Cliquez pour tweeter

4. Exchange ⇄

Attention, le mot “échanger” veut dire que les deux parties contribuent à la conversation !! Il faut donner de l’espace à votre interlocuteur pour le laisser s’exprimer.

5. Basis of trust 🔐

Les clés de la confiance : tout le monde n’adhère pas aux mêmes règles sur les réseaux sociaux. Parfois les gens ne veulent pas prendre le “risque” d’ouvrir un dialogue qu’ils ne pourraient pas ensuite animer, par manque de temps, d’intérêt, de connaissances, et aussi par “peur” qu’ils soient perpétuellement chassés par ces commerciaux ou recruteurs  ! Ces éléments impactent le fait s’ils ont envie d’essayer ou pas, de faire confiance… Donc, ces clés varient d’une personne et à l’autre…

6. Success 🏆

Montrer que vous avez déjà de belles références, success stories etc. est bien, mais donner des exemples de vos expériences, idées, insights démontre davantage que vous pouvez les aider à avoir leur propre success story !

Vous contactez les prospects pour les soutenir dans leur success story et pas la vôtre !! Cliquez pour tweeter

Enfin, voilà les 6 premiers leviers auxquels il faut penser en prenant contact à travers les réseaux sociaux… N’oubliez pas que tout le monde n’interprète pas “la confiance” de la même façon, ne partage pas votre timing, niveau de maturité digitale, aversion au risque etc. Il y a cependant des signaux à lire avant de prendre contact…

Vous voulez apprendre à identifier ces signaux ? Vos équipes savent-elles construire une relation de confiance avec les clients, prospects, candidats, membres de votre écosystème ?

Explorons ensemble les différentes solutions pour les accompagner

 

*source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Confiance

0

4 astuces pour écrire des invitations gagnantes sur LinkedIn by #SamSocialCowboy 🤠

Episode 5

Sam, le Smart Social Cowboy

apprend à rédiger des invitations LinkedIn gagnantes #100%Valeur

Sam Le Social Cowboy est un salarié commercial, communiquant, marketeur, RH qui communique en solitaire sur les réseaux sociaux professionnels avec un profil « semi brandé » de la marque de l’entreprise.

Dans les épisodes précédents, Sam a fait ses débuts dans le Social Selling… :

Il y a juste un petit bémol… Malgré ses efforts, notre cher Sam n’atteint toujours pas son but…

Alors, qu’est-ce qui a cloché ? Voyons voyons…

Ah ha ! On voit que Sam est allé un peu trop loin dans le “Selling” dans ses invitations…
Ah ha ! On voit que Sam est allé un peu trop loin dans le “Selling” dans ses invitations Linkedin…

Effectivement, ça s’appelle le Social Selling. Mais, enfin, en réalité, on ne vend rien sur les réseaux sociaux. L’usage des réseaux sociaux représente un canal parmi d’autres dans une approche commerciale multicanale incluant : email + téléphone + face à face + réseaux sociaux…  Le mot clé ici est “social” et pas “selling” !

Alors, qu’est-ce qu’il faut faire pour optimiser ses invitations LinkedIn ?

Astuce 1 : Mettre en avant les points en commun 

Nous sommes tous assaillis tous les jours par des invitations “vides,” c’est à dire sans aucun message ou sans aucune explication… Et cela donne l’impression que cette invitation sort de nulle part !  N’oubliez pas que vous n’avez qu’une fois pour faire une bonne première impression ! #Behumble

Astuce 2 : Expliquer votre motivation – pourquoi vous contactez cette personne ?

Pssst : et cela n’est pas pour lui vendre votre super produit, car votre boite est leader de…. 😏
Êtes-vous curieux de comprendre mieux leur stratégie de xxx, l’histoire des produits/services, leurs problématiques de xxx…. Ou peut être, ce contact a une expertise en particulier… ?  #Becurious

Astuce 3 : Pratiquer la bienveillance et la courtoisie 

LinkedIn n’est ni Les Pages Jaunes, ni Tinder pro !!! Même si vous estimez qu’un profil sur LinkedIn représente le prospect de vos rêves, lui, n’est pas forcément d’accord avec vous !! Il ne faut JAMAIS oublier cela et il ne faut surtout pas s’imposer… Ces gens ne vous connaissent pas – il est nécessaire de gagner leur respect, écoute et temps.  La confiance, ça se gagne ! #Showgratitude

Astuce 4 : Donner avant d’essayer de recevoir 

Comme mentionné ci-dessus, les nouveaux contacts sur LinkedIn ne vous connaissent pas… Pourquoi penser qu’ils accepteraient une invitation d’un commercial pushy – en fait, gérer vos invitations avec une telle attitude est presque prétentieux ! C’est un peu comme rencontrer quelqu’un pour la première fois et attendre qu’il vous offre un cadeau. Et alors… Si c’était vous qui offrez le cadeau?! 🎁 #Givetogive

Alors à quoi ressemble une invitation LinkedIn à laquelle on a envie de répondre ?

→ Imaginons que Sam écrit une invitation à un Directeur Achat dans la Grande Distribution :

“Bonjour Monsieur Dupont,

(1) Comme nous avons un intérêt commun dans les produits agroalimentaires bio, les tendances fooding…, je me permets de vous contacter…”
(2) En rendant visite au Supermarché Super Bio à xx ville, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que les produits xxx sont xxx…
(3)(4) Si utile pour vous, faisons un partage d’expérience sur le xxx .., qui j’espère vous donnera des nouvelles pistes de réflexion sur le …”

Enfin, il  faut se rappeler que construire des nouvelles relations prend du temps et que vous et vos contacts/prospects ne serez pas forcément tout de suite sur le même fuseau horaire ! 😉🕧

C’est pour ça qu’il est important d’utiliser ce canal social en tant qu’outil qui enrichit les autres canaux, c’est-à-dire il faut apprendre à travailler sa multicanalité –  comme Sam l’a fait en se formant chez https://smartworking.fr. Effectivement, ces techniques ne sont pas innées pour beaucoup de commerciaux, Sam l’a compris et a apprécié d’être accompagné.

N’hésitez pas à tester ce que vous avez appris

en envoyant une invitation à Sam sur LinkedIn ICI : https://www.linkedin.com/ !

Nous vous répondrons pour vous dire si vous avez bien compris !

Testez vos invitations LinkedIn sur le Profil de Sam le Social Cowboy - The Smartworking Company vous répond ! https://www.linkedin.com/in/SamSocialCowboy/ Cliquez pour tweeter

Vous avez des questions sur comment prendre contact avec vos prospects, clients, partenaires… sur les réseaux sociaux ?
Quelle valeur ajoutée leur proposer dans les invitations ? Et quelle posture adopter ?

Faites comme Sam 🤠 et prenez contact avec nous. Notre équipe saura vous guider :).

A très vite pour les prochaines aventures de Sam !

La suite dans le prochain épisode…

Inscrivez-vous pour suivre les aventures de Sam…

Et en attendant… n’oubliez pas de vous entrainer à rédiger vos Invitations LinkedIn

_________________________________________________

Qui est Sam ?

N’hésitez pas à inviter Sam à rejoindre votre réseau sur LinkedIn https://www.linkedin.com/ !

Qu’est-ce que Les Aventures de Sam ?

Sam le Smart Social Cowboy, c’est le rendez-vous usages réseaux sociaux des salariés bien intentionnés tous les mois ici sur le Blog Smartnews.

Sam partage avec vous ses écueils, ses astuces et vous tient compagnie lors de vos expéditions dans l’Eldorado des réseaux sociaux pour les entreprises…

Pour en savoir plus sur le Social Cowboy : Lire notre article sur le Blog SmartNews : Il était une fois le Social Cowboy…

Voir tous les épisodes de la Smart Série Social Cowboy : en cliquant ici.

0
Contextualisation = clé de la réussite sur les réseaux sociaux ...

Contextualisation = réussite sur les réseaux sociaux

Pourquoi la Contextualisation est-elle la clé de la réussite sur les réseaux sociaux ?

#SmartTapas Contextualisation = Dans le cadre des réseaux sociaux, rendre un post ou un message plus “contextuel.” Par exemple, l’usage des mots en # pour booster la compréhension du message. #Compris #Getit #Gotit ?? Cliquez pour tweeter

Dans une époque où vos cibles sont toutes inondées par des contenus sur les réseaux sociaux, comment réduire le “bruit,” sortir du lot, et booster leur engagement ? ➡➡➡➡

Etudier et comprendre sa cible de manière empathique,
en communiquant le bon message contextualisé au bon moment
=
#Wehaveawinner ? ? ? ?

Comme le dit Gary Vee*, “Si le contenu est roi, le contexte est dieu…”

#Tellementvrai #Amediter… ?

Vos salariés savent-ils personnaliser leurs posts afin de briser le bruit qui submerge vos cibles sur les réseaux sociaux ? La #contextualisation et la réussite sur les #réseauxsociaux ça commence par une acculturation réfléchie ou une formation plus avancée de vos équipes…

Notre #SmartTeam saura vous proposer la solution de formation qui fera de vos salariés des super contextualiseurs ! 🙂 

Suivre nos #SmartTapas sur LinkedIn

_______________

Pour en savoir plus sur nos méthodes d’acculturation aux réseaux sociaux et lire quelques astuces, voici d’autres articles sur ce blog :

* Gary Vaynerchuk : serial entrepreneur américain et pionnier du marketing numérique et des réseaux sociaux.

0

Commerciaux, vous allez à un événement professionnel pour prospecter ? Voici les 10 étapes pour réussir cette expérience !

AVANT :

1) #Préparation ?

Avant d’y aller, vérifiez les noms des entreprises et personnes présentes : Y en a-t-il que vous connaissez déjà ou que vous avez envie de connaître ? ? Commencez votre liste !

2) #Profil ??

Sont-ils sur LinkedIn, Twitter, Instagram ? Comment pourriez-vous les contacter avant l’event ?

3) Pourquoi ❓

Quelle est votre valeur ajoutée ? Pourquoi devraient-ils accepter de vous rencontrer pendant 5 minutes sur leur stand ou après la conférence ? #Antipitch

4) #Package ✍

Écrivez un petit message de 3 ou 4 phrases que vous enverrez par Inmail, email ou MP sur Twitter.. Expliquez comment vous l’avez trouvé (à travers le site de l’événement, par exemple) et pourquoi vous les contactez (“Au plaisir de vous y croiser sur votre stand et échanger sur xxx” Pssst : n’oubliez pas d’exprimer leur problème ici – et pas présenter votre produit !

DURANT :

5) #Passage ??

Il est primordial que vous passiez au stand ou que vous assistiez à l’événement en question ! Sinon, vous n’êtes pas crédible…?Demandez si la personne est sur le stand (ou, regardez plutôt sa photo sur LinkedIn et/ou Google auparavant afin de la reconnaître plus vite…). Présentez-vous en 2 minutes chrono et pourquoi vous êtes là (“Nous sommes en contact sur LinkedIn et je pensais qu’il serait intéressant de prendre cette opportunité de faire connaissance rapidement…”)

6) #Politesse ???

Demandez si la personne a quelques minutes à vous consacrer, sinon quel serait le bon moment ? Si la personne est disponible, ne prenez pas beaucoup de son temps (prenez par exemple que 5 minutes et prenez la température, si la personne discute toujours, sans avoir l’air “dérangée,” ça y est, elle s’intéresse à la discussion !) #Respect

7) #Patience ⌛

N’oubliez pas que cette personne n’est pas là pour vous écouter ! Elle y est pour rencontrer des clients, prospect… → amortir le stand ! ? Si la personne a l’air stressée ou occupée, proposez lui de revenir…

8) #Pasdepitch ?

Intéressez-vous à eux ! Posez des questions… Expliquez vos expériences similaires avec d’autres clients ou dans d’autres situations, afin que cela soit informatif et riche pour eux !

9) #Proposition ???

Non, pas de proposition commerciale!! ? mais plutôt, proposition d’aide  ➡ #Alwayshelping #Forcedeproposition

Si la personne n’a pas encore accepté votre invitation LinkedIn, vous pouvez le lui suggérer gentiment, en proposant de la coacher si besoin (tout le monde n’est pas à l’aise avec l’utilisation des réseaux sociaux !).  Si vous n’êtes pas encore connecté(e) avec la personne, n’hésitez pas à envoyer une invitation durant l’événement – avec un message personnalisé, bien évidemment !

APRES :

10) #Prisedecontact ????

Attention, juste parce que vous avez échangé avec eux durant l’événement, pris leur carte et connecté(e) avec eux sur LinkedIn, cela ne veut certainement pas dire que vous pouvez les bombarder avec du bla bla commercial !  → #KISSS ?

Non, ce n’est pas ce que vous pensez !  ? → Keep it short, simple, and social ?

#Bonsalon

Voir les commentaires sur Linkedin : https://www.linkedin.com/pulse/commerciaux-vous-allez-bientôt-à-un-événement-pour-10-michelle/