Tag Archives: Astuces

Le profil LinkedIn de Sam se transforme

Sam, le Smart Social Cowboy

Episode 1

Comme beaucoup de cadres, Sam avait utilisé son profil LinkedIn pour sa recherche d’emploi. Mais les temps ont changé : 78% des commerciaux praticiens Social Selling ont plus de résultats que ceux utilisant des méthodes de vente traditionnelles*.

Cependant Sam ne le sait pas forcément, car son employeur ne lui parle pas beaucoup des réseaux sociaux. Mais comme il reçoit régulièrement des invitations LinkedIn et entend beaucoup parler de Social Selling, l’intuition de Sam lui dit qu’il devrait utiliser LinkedIn pour trouver des leads ! Sam décide donc de mettre les mains à la pâte…

Mais par quoi commencer ? Sam décide de faire comme les autres salariés “lonely cowboys” sur les réseaux sociaux et copie les profils des commerciaux sur LinkedIn en ajoutant à son profil :

  • un visuel de son employeur derrière sa photo,
  • un message “commercial” sur son titre (1),
  • un texte style “publicitaire” dans le résumé (2)…

Bravo Sam ! Ton profil ne ressemble plus à un CV! Maintenant tu es prêt pour contacter des prospects sur LinkedIn…

Profil Sam Avant Après

Mais Sam est-il vraiment prêt pour faire du Social Selling? La suite dans le prochain épisode…

Inscrivez-vous pour suivre les aventures de Sam…

Qui est Sam ?

Qu’est-ce que Les Aventures de Sam ?

Sam le Smart Social Cowboy, c’est le rendez-vous usages réseaux sociaux des salariés bien intentionnés tous les mois ici sur le Blog Smartnews.

Sam partage avec vous ses écueils, ses astuces et vous tient compagnie lors de vos expéditions dans l’Eldorado des réseaux sociaux pour les entreprises…

Pour en savoir plus sur le Social Cowboy : Lire notre article sur le Blog SmartNews : https://smartworking.fr/fr/2018/12/03/il-etait-une-fois-le-social-cowboy/

* Source LinkedIn

0

8 astuces pour améliorer votre Personal Branding

Ça remonte à quand, la dernière fois que vous avez pensé à rafraîchir votre Personal Branding ? Ah, vous pensez que ça ne vous regarde pas pour l’instant, et que c’est plutôt une démarche pour chercher un job?

Il est peut-être temps d’y penser à nouveau … 😉

En fait, c’est très drôle : je vous explique. J’ai moi-même longtemps pensé que le Personal Branding avait été “inventé” lors de l’apparition des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, vers 2003. En réalité, le Personal Branding, ou “marketing personnel” a été défini pour la première fois en 1937, dans le livre Think and Grow Rich par Napoleon Hill!*

Sûr de vouloir assumer votre Personal Branding « vintage » ?

Et ces nouveaux usages riment bien avec des nouvelles postures à prendre par les managers. Ce mélange peut semer le chaos dans l’appropriation des “nouvelles” méthodes, comme le Social Selling, l’employee advocacy, le #RHdigital, dans leur vie quotidienne professionnelle, et aussi des nouveaux “soft skills” à intégrer en appliquant ces nouvelles méthodes.

Et tout cela est bien compréhensible, car, effectivement, beaucoup de collaborateurs n’ont jamais été exposés à ce Personal Branding “revisité,” que je définirais ainsi :  comment alignez-vous vos expériences, qualités, compétences, valeurs…. avec votre vie quotidienne au travail, à vos clients, prospects, candidats, collaborateurs, votre employeur…

Alors, comment redonner un coup d’éclat à un Personal Branding un peu terne et “vieillot » ? Nous avons répertorié 8 astuces pour donner un lifting à votre Personal Branding :

  1. Pourquoi : Tout part de là : quel est l’objectif de votre présence en ligne ? Trouver des prospects, candidats, partenaires, un job… ?
  2. Pertinence : Quelle est votre valeur ajoutée ? Il faut creuser dans votre parcours : quelles expériences, projets, compétences…  sont utiles pour votre écosystème professionnel actuel ?
  3. Précision : Un bon Personal Branding met en lumière les meilleurs atouts de que vous apportez aux clients, prospects.. et à votre employeur…, pas juste une liste chronologique de vos jobs et expériences !
  4. Présence : À travers quels types de contenus et interactions êtes-vous présent sur votre profil ? Ceci doit contribuer à votre Personal Branding ! 😉
  5. Package : Votre Personal Branding est beaucoup plus qu’un simple résumé et titre sur votre profil LinkedIn! Ceci consiste en un ensemble d’éléments qui ensemble font un package représentant bien votre ADN professionnel ! 🙂
  6. Puissance : Souriez car si vous êtes arrivés jusque-là, vous êtes déjà en train de polir votre Personal Branding et de vous démarquer de la concurrence !
  7. Pulse : Votre Personal Branding donne-t-il envie de vous contacter, de vous rencontrer ? Marquez-vous les esprits de ceux qui visitent votre profil ?
  8. Panache : Qu’est-ce que votre Personal Branding dit de vous ? Plutôt 🤩 ? ou 😴?

En conclusion, votre Personal Branding n’a pas besoin de ressembler à une publicité “ultra glamour” ou catchy pour être efficace! Il suffit juste d’être intègre envers vous-même, les contacts auprès desquels vous voulez rayonner, et vos objectifs mutuels… C’est en partant de ces bonnes bases que vous vous démarquez des autres.

À l’ère de l’infobésité, de la présence croissante d’ambassadeurs de marque institutionnels, de RH digital,  de Social Selling, il n’a jamais été aussi urgent pour les managers et les entreprises de se sentir à l’aise et fiers de leur image de marque personnelle. Sans Personal Branding, on est un manager comme les autres.

Votre Personal Branding est plutôt  😴 que 🤩 ? Vous dites qu’une piqûre de rappel sur le Personal Branding de vos équipes donnerait un petit coup de pouce à leur motivation ? Ou vous êtes Dirigeant et vous voulez que votre profil sorte du lot ?

Nous saurons vous accompagner pour lifter votre Personal Branding (ou celui de vos équipes) afin d’optimiser vos actions réseaux sociaux!

*Source : Wikipedia

0
devenez le référent social media dans votre entreprise

5 astuces pour devenir le Référent Réseaux Sociaux de votre entreprise

Ça y est : plus de secrets sur le sujet de l’usage des réseaux sociaux par les salariés ! D’après une étude de Weber Shandwick, 98% des salariés utilisent au moins un réseau social pour leur usage personnel, parmi lesquels 50% postent déjà à propos de leur entreprise.

Malheureusement, peu d’entreprises exploitent ces “Social Cowboys and Cowgirls”, ces salariés qui communiquent en solitaire sur les réseaux sociaux professionnels à propos de leur entreprise.

Tandis que ces collaborateurs-cobayes sont encore peu mobilisés par les entreprises, que dire des directeurs qui, eux aussi, tâtent le terrain sur les réseaux sociaux ?  Oui oui, ça existe ! Mesdames, Messieurs, nous vous présentons aujourd’hui :

le “Référent Social Media” de votre entreprise ! (ou peut-être est-ce même vous ?)

Qui sont ces “Référents Social Media” ?

Directeurs commerciaux, marketing, RH, responsables d’agence/Business Unit, ou même des directeurs de franchise ou animateurs de réseaux de franchise ou distributeurs, ils communiquent sur leur entreprise ou franchise sans accompagnement ni guidelines de leur management. Ils citent la marque sur leurs profils LinkedIn ou Twitter, parlent de leurs projets, équipes, marchés ou de leurs secteurs… Sans forcément savoir s’il le font bien, ou savoir mesurer le ROI de leurs actions.

Et parfois, comme leurs “Social Cowboys” collaborateurs, ces directeurs peuvent aussi être frustrés par le manque de reconnaissance, d’accompagnement, et de proposition de collaboration par la direction.

Chaque cas sera sans doute particulier, mais pour devenir un Référent Social Media le plus crédible auprès de votre direction, et professionnaliser votre démarche,  voici déjà 5 pistes essentielles à suivre pour partir du bon pied.

1. Concentrez-vous sur la cible

Votre cible (prospects, clients, candidats, partenaires…), c’est LE driver de vos initiatives sur les réseaux sociaux. Comment utilise-t-elle les réseaux sociaux? Comment faut-il se mettre en relation avec elle ? Sur quels réseaux sociaux ? Avec quels contenus ? Qu’avez-vous  déjà essayé avec elle ? Qu’est-ce qui marche ou ne marche pas ?

Astuce : Faites un résumé “cible centric” de vos initiatives, key learnings et résultats !

2. Préparez le terrain “social”

Sans profil efficace sur LinkedIn (a minima !), votre proposition de positionnement en tant que Référent n’y sera pas crédible ! C’est à vous d’être un modèle pour votre équipe (et même pour le management – il faut bien commencer quelque part ! … pourquoi pas par vous ?!)

Astuce : Nettoyez votre profil LinkedIn.

Propose-t-il un message “orienté cible” ?… Ou est-il toujours votre CV des années 2000 ? 😜 S’il est déjà #2019ready, bravo, maintenant vous êtes prêt pour la prochaine étape !

3. Ne faites plus qu’un avec les metrics !

Si vous voulez prouver votre valeur en tant que Référent Social Media, il faut passer à la vitesse supérieure ! Votre direction (et certainement votre équipe) vont vous demander, “Alors, so what ? Pourquoi utiliser les réseaux sociaux ? Pour quel ROI ?”

Astuce : Identifiez 2 ou 3 exemples sur LinkedIn des posts, likes, invitations…qui vous ont approché de la cible.

Vous avez partagé des contenus qui ont été re-partagés/retweetés par une cible ? Vous avez obtenu des commentaires sur votre feed ou dans les messages ? Analysez d’où cela vient et s’il y en a d’autres comme ceci ! 😉  #ROI

4. Entrez en mode “partage”

Maintenant que vous avez votre joli package “de preuves”, réfléchissons sur comment vous allez partager votre expérience et votre nouveau savoir-faire à l’équipe! Comment pourrait-elle commencer ? Comment ouvrir des conversations avec des cibles sur LinkedIn, Twitter, ou même sur votre portail – si vous êtes RH ? Par ailleurs, votre entreprise a probablement déjà une page entreprise LinkedIn : comment votre équipe peut-elle mieux profiter de cette vitrine et contribuer au rayonnement de la marque ?

Astuce : Partagez les key learnings et les résultats de vos initiatives avec votre équipe en gardant deux choses en tête : le pourquoi et le comment (concret) !

Et by the way, si vous avez déjà une ou deux personnes sur votre équipe qui “bricolent” sur les réseaux sociaux, pourquoi ne pas monter le dossier avec eux pour le présenter ensemble au management ? Plus nombreux vous serez, mieux ce sera ! #Goteam ! 🙂

5. Pensez long terme !

En montrant votre propre évolution (et peut être celle de votre équipe) et votre courbe d’apprentissage en termes de maturité réseaux sociaux, vous allez aussi communiquer à votre management un message important :

Les réseaux sociaux, ce n’est pas juste “on jette quelques informations sur LinkedIn, comme les ‘jeunes’  font sur Facebook! Et paf, avec un coup de baguette magique, on attire les cibles et elles viennent toutes à nous comme des abeilles sur du miel !” 😉

Il est primordial de démontrer concrètement à la direction les étapes que vous avez traversées pour en arriver là. Cela démontre qu’obtenir du ROI sur les réseaux sociaux, c’est possible, mais il faut passer par des tests, ou même une phase POC (Proof of concept). Cela demande une stratégie, des efforts, du budget, du soutien et surtout de l’humilité !

Astuce : N’ayez pas peur de montrer au management tout ce que vous avez entrepris pour en arriver là !

Et surtout n’oubliez pas de faire comprendre que grâce à ces explorations “tests”, vous auriez déjà fait économiser à l’entreprise du temps et de l’argent! Vous pouvez déjà éliminer ce qui ne marche pas → vous avez des premiers insights qui vous indiquent le bon chemin !

Allez go !

Vous êtes un #Referent #Socialmedia 😁👏👨💻👩💻

citation seth godin

Vous voulez renforcer la professionnalisation de votre approche réseaux sociaux ? Présenter un projet solide à la direction ? Faites appel à nos 10 ans d’expérience !

0
Fais-le ou non. Il n'y a pas d'essai

4 façons d’améliorer votre engagement sur les réseaux sociaux

Googlisez le mot, “engagement”, et vous trouverez environ 927 000 000 résultats !

…Et autant de définitions que de publics qui s’y intéressent  :

  • un marketeur digital vous parlera du nombre de likes et partages, du ratio follower/following, ou encore du taux de croissance de l’audience et la liste continue.
  • un commercial visera des commentaires sur des articles ou des posts, des messages privés de prospects, de clients, de partenaires montrant de l’intérêt pour leurs contenus…
  • un membre du management aura autre chose en tête → quel est le ROI concret des actions sur les réseaux sociaux en termes de conversion financière… 😉

Peu importe notre rôle dans l’entreprise, nous sommes tous à la recherche du Saint Graal : l’engagement !

Comme une apprenante #RHdigital me l’a récemment demandé, et à juste titre,

Mais Michelle, comment puis-je apporter de la valeur à mes candidats sur les réseaux sociaux ?

Et, c’est une très bonne question ! La réponse est simple : à travers des contenus qui donnent envie aux membres de votre écosystème de réagir, de répondre en vous posant des questions, d’approfondir le dialogue, ou même de vous demander plus d’informations… → de l’engagement quoi ! Yippee…

Cela a l’air facile ? Détrompez-vous ! Malgré un nombre croissant de publications de contenu, l’engagement global sur les pages Facebook a diminué de 50 % ! **  …une tendance qui semble hélas se poursuivre également  sur les autres réseaux sociaux…

Alors, comment faire ? Voici quelques astuces…👉

1. Posez-vous la fameuse question de l’expert en management et motivation, Simon Sinek* : “Pourquoi ?” 🤔

Vous êtes le mieux placé pour savoir ce que VOS clients, prospects, partenaires candidats  veulent, pourquoi ils achèteraient chez vous ou viendraient travailler chez vous… Même si votre entreprise pousse pour vous des contenus à partager, ou si vous trouvez pratique les outils d’automatisation de diffusion des contenus… Compter 100% sur des outils qui communiquent pour vous avec VOS interlocuteurs  est quand même risqué !

2. Soyez plus précis  dans vos posts, vos messages, vos interactions…

Sur les réseaux sociaux, on a souvent tendance de vouloir faire du “cheap and easy”, à ajouter une ligne trop basique et vide comme “Voici un article intéressant…” ou “Nous recrutons…”. Essayez plutôt de répondre à ces questions : pourquoi l’article est-il intéressant ? Quels points montre-t-il ? Et s’il s’agit d’un recrutement, en quoi le poste est intéressant ?  

créer de la valeur avant d'en extraire

3.  Faites un bon matching !

Faites matcher leur besoin avec votre proposition de valeur : de contenu, d’idée, de questions, de bonne pratique, d’une expérience similaire… Et faites-le rapidement ! N’oubliez pas le vieil adage, « il faut battre le fer tant qu’il est chaud.» #Tellementvrai 

Et pour reprendre ce que je disais dans le premier point, même si vos outils pré-mâchent cet exercice pour vous, si vous voulez peaufiner vos compétences #modernselling, il faut savoir apporter de la #valeurajoutée en live, tous les jours…

Newsflash : les algorithmes ne vont pas répondre pour vous lors d’une réunion commerciale, entretien avec un candidat, appel… Il faut être #ciblecentric tout au long de sa journée… peu importe l’activité…

citation will smith

4. Engagez-vous vous-même avant l’autre !

Cela ne mange pas de pain et vous ne risquez pas grande chose ! Dans le pire des cas, vous auriez pris le temps de réfléchir sur comment attirer l’attention de votre cible ! Et ça, c’est quand même votre job ! 😉

Gentil rappel :  il faut initier du mouvement pour en créer.. Sinon, rien ne va se passer…

Enfin, managers, directeurs, PDG, commerciaux, RH… Il est peut-être bien temps de laisser  votre orgueil au vestiaire :

  • « Les prospects/candidats sont difficiles »
  • « Il n’y pas de ROI »
  • « Driver de l’engagement, c’est trop chronophage… »

Comme le chantait Dalida,

paroles, paroles, paroles

Si vous aidez vos équipes (et vous-même !) à être les premiers à vous engager et devenir  « #ciblecentric » à travers vos interactions sur les réseaux sociaux , vous allez :

  • créer de la valeur
  • créer de l’engagement durable on ET off line !

Et comment muscler les compétences de vos équipes afin qu’elles deviennent des super héros de l’engagement sur les réseaux sociaux ?! Nous sommes là ! Nos parcours pédagogiques comprennent des exercices basés sur l’intelligence émotionnelle et l’intégration du contexte relationnel. Explorons ensemble les possibilités !

 

*https://startwithwhy.com/

**Source : CMS wire

0
employé, un ambassadeur de marques

L’Employee Advocacy en 4 minutes chrono

L’ « employee advocacy » : on en parle beaucoup ces derniers temps…

Mais ce n’est pas de tout un nouveau concept ! En fait, les origines de  l’ambassadeur de marque remontent aux années 40 aux US quand les célébrités du cinéma jouaient les vedettes de publicités, soutenant différents produits. Donc, l’idée des salariés présents sur les réseaux sociaux en tant qu’ambassadeurs de l’entreprise est en effet aussi ancienne que l’histoire des entreprises elles-même !

Mais ce qui est « nouveau » est la reconnaissance de cette méthode par les entreprises…

Quand vous demandez aux RH, Directeurs Commerciaux ou du Management :

Vos salariés, sont-ils ambassadeurs de votre entreprise sur les réseaux sociaux ? 

Pour ne pas avoir l’air paumés, ils vous répondront : 

Oui, bien sûr, nos salariés savent tous utiliser les réseaux sociaux d’autant qu’une bonne partie d’entre eux est assez jeune.

OK… mais un salarié qui « sait utiliser » les réseaux sociaux ou un salarié qui est « jeune » ne sont pas pour autant ce qu’on peut vraiment appeler un « ambassadeur de marque » ou employee advocate…

Bref, vous vous demandez comment profiter de toute l’étendue de ce que l’employee advocacy permet ? Vos collaborateurs et vous vous demandez bien pourquoi cette stratégie devrait s’inscrire parmi les priorités de votre to-do-list ?

Nous avons créé pour vous ce petit pense-bête qui vous donnera quelques pistes de réflexion dans vos premiers pas vers l’employee advocacy, ou vous permettront de vous replonger dedans si vous êtes en train de préparer le terrain pour la création d’un programme !

1. Qu’est-ce que c’est l’employee advocacy ?

(souvent traduit par « programme d’ambassadeur de marque pour les entreprises »)

L’employee advocacy est défini comme le mécanisme par lequel une entreprise ou une marque mobilise ses salariés pour qu’ils deviennent ses ambassadeurs dans leur vie professionnelle, notamment sur les réseaux sociaux.

Autrement dit, l’employee advocacy est un programme d’ambassadeur de marque dans une entreprise, soutenu par la direction, organisé et géré par le service de communication, RH, marketing, digital, commercial, ou un mélange de plusieurs services. L’entreprise forme, accompagne et soutient les salariés dans leurs actions sur les réseaux sociaux…

Ceci est normalement accompagné d’une stratégie, d’un guide de bons usages, des événements internes, d’e-learning ou de la formation en présentiel, de coaching et surtout beaucoup d’encouragement de la part de la direction !

2. Pourquoi est-il le buzzword de 2018/2019 ?

Car des employés engagés = des employés heureux = des clients satisfaits !

D’après Ann Latham de Forbes, « L’engagement est, au mieux, un symptôme du succès ».
Les salariés qui réussissent et qui sont reconnus par la direction sont des salariés qui se sentent positifs et fiers quant à leur contribution à l’entreprise. Et d’après Forbes, une entreprise qui s’aligne avec ses salariés est une entreprise qui s’engage dans une culture construite sur des valeurs et des modes de fonctionnement en phase avec les salariés.

Avec l’approfondissement de la transformation digitale et de l’acculturation des salariés aux réseaux sociaux (même quand elle est lente!), il n’y a pas que les gros mastodontes comme Starbucks, Dell, ou Hewlett Packard** qui agissent, s’engagent et évoluent dans une telle stratégie, et avec une vraie culture de l’engagement !

Pourquoi ? La réponse est simple → ROI !

3. ROI

Comme Cédric Mendes nous le rappelle, les programmes d’employee advocacy sont de vrais outils de l’entreprise et pas juste des « phénomènes » ou des tendances ! Un programme structuré qui accompagne et soutient les collaborateurs, en mesurant les résultats et en reconnaissant leurs efforts et leurs success stories, produit du réel ROI.

Mais qu’est-ce qu’on peut mesurer en termes du ROI ?

Quelques idées sur le ROI de 100 ambassadeurs…***
  • L’impact sur l’avis et le comportement des prospects, clients et candidats :
    • Cedric Mendes atteste qu’une annonce de poste qui est partagée par un salarié obtient aisément environ 800 vues sur LinkedIn vs. 250 à 300 en moyenne quand l’annonce est publiée sur un jobboard !
    • Selon une autre source*** : 70% de la perception d’une marque est déterminée par des interactions humaines.
  • L’impact sur la visibilité : 79% des entreprises sondées constatent une augmentation notable de leur visibilité, et 65% notent une augmentation de reconnaissance de la marque.

4. A quoi ça ressemble, concrètement ?

Le Partner Program, Starbucks

5. Bonnes pratiques

  1. But « Why? » → donner envie aux collaborateurs !
  2. Commencer avec des enquêtes de satisfaction → enseignements qui pourraient faire partie d’une fondation solide ;
  3. Instaurer une culture d’engagement → acculturer les salariés à l’engagement;
  4. Mettre les gens en avant → ils sont l’atout le plus précieux de l’entreprise !

     5. Diversifier la communauté d’ambassadeurs→ un mix multi-TOUT (métier, âge, service, pays..)

6. Les 3 « R » :

  • REFLEXION
  • RESPONSABILISATION
  • REACTIVITE

Alors, les salariés ambassadeurs sont-ils la nouvelle arme secrète des entreprises en 2019 ? 😉

Alors, convaincus qu’avoir des « Employee Advocates » fera avancer votre entreprise (et son business!) ? Que vous avez besoin de former vos futurs collaborateurs-ambassadeurs de marque ?
Notre expérience et notre expertise sont à votre disposition pour que votre programme vous soit réellement bénéfique et bien vécu par toutes les parties impliquées ! Ou peut être avez-vous des questions ? On est là pour vous répondre !


*Cet article a été inspiré par les échanges durant notre Webinar, Dans la peau d’un « Employee Evangéliste, » avec Cedric Mendes, Directeur-Adjoint Marque Employeur et Engagement de chez Colas, que nous remercions d’avoir partagé son témoignage de qualité avec nous !

**10 Brands That « Get » Employee Advocacy

*** Source : Sociabble

 

0
10 Conseils pour engager une conversation sur réseaux sociaux

10 C(onseils) pour engager la conversation avec des inconnus sur les réseaux sociaux professionnels

La prise de contact sur les réseaux sociaux est toujours un sujet délicat, que ce soit dans un cadre personnel ou professionnel.

Construire une relation qui a du sens avec un “inconnu” reste un challenge pour une majorité de professionnels, qu’il s’agisse de trouver des prospects, des candidats, des partenaires, ou même un job.

Malgré l’évolution positive des usages des réseaux sociaux professionnels par les salariés ces dernières années, la question d’engager des conversations B2B en ligne reste toujours d’actualité… C’est donc l’occasion idéale pour nous de vous partager 10 règles pour créer des passerelles conversationnelles avec des inconnus sur les réseaux sociaux professionnels.

 

0